De retour

Publié le par Lyskald

Me voilà de retour après une bonne semaine de vacances, je suis rentrée dimanche soir retrouvant mon chez-moi douillet et par la même occasion, Internet. Je vous remercie de tous vos messages pendant mon absence. Alors pour répondre en vrac, je vous dirai que je n'ai pas trop forcé sur le chocolat donc je n'ai pas eu de problèmes de digestion!

J'en profite pour vous faire un résumé de ma semaine au vert. Je suis arrivée dimanche soir (le 23 mars) dans le Tarn (81) pas très loin de minuit, après deux heures et demie de route et trois heures de tgv. Une neige fine tombait sur le parebrise. Le lundi matin, en ouvrant les volets, j'ai eu la merveilleuse surprise de trouver une bonne neige d'une dizaine de centimètres recouvrir tout le paysage. Il fallait carrément sortir les après-ski (ou moonboots) pour sortir faire les courses. L'air était frais mais revigorant. Le lendemain, la neige avait disparu et laissait place à une brume qui coiffait les montagnes de nuages gris-blanc, c'était tout à fait féerique. La semaine se passa ainsi entre brouillards du matin et crachin de l'après-midi. Les ballades en forêt avaient des allures très "brocélandiennes". Enfin, le samedi et le dimanche, un grand soleil chassa ce morne temps et redonna au paysage tarnais le vert éclatant de ses prés. Je repris la route et le train le dimanche matin et arrivais en fin d'après-midi dans la jungle parisienne.

Vraiment ce fut une semaine formidable au plus près de la nature! J'ai fait le plein d'oxygène et d'horizons merveilleux. Pour ceux qui se demandent dans quel coin du Tarn j'étais, j'ai séjourné aux portes du Sidobre entre les Monts de Lacaune (au nord) et la Montagne Noire (au sud). Le Sidobre est la partie la plus verte du Tarn, l'altitude varie entre 500 et 1200 mètres. Le Sidobre est connu pour être région granitique avec de nombreux dolmens et menhirs, un peu comme en Bretagne sauf qu'ici, nous sommes en montagne entouré de forêts domaniales et de chaos. Les chaos sont des formations de rochers énormes se déversant sur une montagne à la manière d'une cascade. C'est très impressionnant à voir. Je vous le conseille.

Minute Histoire:

A la fin de mon séjour, j'ai "visité" un château abandonné qui fut dans les années 60 une colonie de vacances pour les enfants du coin. Ce château appartient à l'Etat et force est de constater qu'ils ne font rien pour le préserver. La toiture est vraiment en piteux état. Ils ont muré toutes les entrées par sécurité car les planchers menacent de s'effonder. Ce château fut construit au XVIIème siècle lors des guerres de religion, il est caché en pleine forêt au bout d'un long chemin qui part d'une départementale peu fréquentée. C'est un grand bâtiment assez simple flanqué de deux tours carrées avec échauguettes à machicoulis. Moi qui aime l'architecture ancienne, ce château m'a donné de nombreuses idées pour mes  nouvelles, il a un coté solennel, féerique, parfois effrayant à cause de son état. Pour ceux qui connaissent le coin, il est situé non loin du hameau "Le Soulié" et se nomme le château de Gransagnes.


Après ce long pavé, je n'oublie pas que nous sommes le 1er avril et j'espère que vous n'avez pas été "poissonné". En tout cas, j'ai bidouillé un dessin photoshop pour cette occasion.

 

PS: Je n'ai pas eu le temps d'écrire une nouvelle, donc c'était une semaine sans histoire mais je vais me rattraper cette semaine.

Commenter cet article

Ephemeridiae 02/04/2008 13:01

Que de visites, dis-moi... Tu as du passer de bonnes vacances, je pense!

Lyskald 03/04/2008 09:14


Très bonnes merci!


Moa 02/04/2008 11:57

Kikou Lyskald  :0059:Tu sembles enchantée par cette semaine de  vacances, j'en suis ravi pour toâ. Nécessaire et salutaire ce retour à la  nature.Content aussi de te relire dans la communauté, et de retrouver tes articles, toujours aussi intéressants. :-)))Bonne journée à toâ et à bientôt.Bisousssss ... PS: tu cuisines parfaitement le poisson.  (sourire)

Lyskald 02/04/2008 12:30


Coucou Moâ! Oui, je reviens enchantée! Et je ne cuisine pas si bien que ça le poisson, je n'en cuisine jamais à vrai dire, j'ai une véritable aversion pour tout ce qui vient de la mer. Parcontre
j'adore les poissons en chocolats, on n'se refait pas!