Des Livres...

Publié le par Lyskald

Ivresse livresque
Image tirée du site www.fromoldbooks.org/

Ma réflexion caféinée du jour concerne les livres, toutes les sortes de livres. Mais méfiez-vous car les livres sont trompeurs surtout au pluriel, leur genre s'étant confondu. Le livre au masculin, c'est le refuge des mots (copyright Pol), c'est celui qu'on lit, qu'on bouquine et dont on dévore les pages... Que dire si ce livre pèse une bonne livre...? Que l'auteur fut sacrément prolixe ? Peut-être... mais pas tant que ça. Si la livre a fluctué au cours du Moyen-âge, l'arrivée du système métrique en 1795 a fixé sa valeur à un demi-kilogramme. Enfin, n'importe quel libraire d'outremanche s'attendra à recevoir quelques livres en paiement du livre d'une bonne livre que vous comptez lui acheter! Il y de quoi s'enivrer!
Denier
De tout ces livres, qu'ils soient de papier, de monnaie, de poids, le latin nous ne donne que deux livres, liber et libra. Liber est littéralement la partie vivante de l'écorce sur laquelle on écrivait autrefois. Libra est l'unité de masse qu'employaient les romains, elle donna la livre puis par extension la monnaie. En effet, une livre d'argent correspondait à son poids, il fallait 20 sous et 240 deniers pour faire une livre (en poids et en argent).

C'est de l'ivresse livresque!

Commenter cet article

Almaterra 13/09/2007 13:38

L'automne nous amène à penser que la fin du cycle est proche, qu'il nous tourne la tête comme on tourne une page nous procurant le vertige de la feuille morte qui ne passera pas l'hiver en papier glacé.

Lyskald 14/09/2007 09:00

Très jolie prose, Almaterra :)

nymphéa 12/09/2007 16:27

merci pour le lien !

Lyskald 12/09/2007 17:42

De rien ^.^

nymphéa 12/09/2007 15:40

ET LE LIVRE CONTIENT PARFOIS DES VERS LIBRES....LIBER ( THE OU CAFE  ....OUUUU ! )

Lyskald 12/09/2007 17:43

En effet oui. Cela en devient de plus en plus compliqué !

pol 12/09/2007 15:02

un bel article que tu  livres encore aujourd'huibonne journée

Lyskald 12/09/2007 17:44

Merci :) Il y a encore le mot livrer et tous les autres dérivés... On ne s'en sort plus.. des livres!