Le chant des sirènes

Publié le par Lyskald

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi de la belle femme-poisson, nous sommes passés à un avertisseur sonore (pompier, ambulances, police ou autres corporatismes portant l'uniforme)? Pourquoi ce même mot ? Sans nul doute que le chant y soit pour quelque chose. Pourtant les effets de ces deux chants de sirène sont relativement contraires, si on y réfléchit bien.

Et justement si on pousse plus loin, dans la mythologie grecque, les sirènes n'étaient pas mi-femme mi-poisson mais des femmes-oiseaux qui volant au-dessus des océans attiraient les marins par leur chant énigmatique afin qu'ils se noient. Dans les légendes celtes, on évoque aussi ces femmes à queue de poisson qui séduisaient funestement les marins.

De nos jours, les sirènes installées dans les casernes et autres lieux publics font retentir leur cri strident pour avertir du danger et qu'on s'en éloigne. Paradoxal, non?
         

En faisant quelques recherches, on s'aperçoit vite que ce n'est pas si paradoxal que ça, cet amalgame est même tout à fait logique. Et pour mieux comprendre, nul besoin de remonter dans l'Antiquité, il suffit de voyager un siècle et demi plus tôt. Un brillant polytechnicien nommé Charles Cagniard de la Tour inventa un avertisseur sonore,  révolutionnaire pour l'époque, dont la fréquence de son était réglable. La particularité de cette machine est que le son pouvait être aussi bien entendu dans les airs que sous l'eau. C'est ainsi qu'il nomma sa machine "sirène" par analogie avec la femme imaginaire des océans.      
            
anti_bu

Commenter cet article

nadia-vraie 06/09/2007 17:35

C'est très intéressant cet article.Liskald,tu nous fait découvrir de belles choses.A+

Lyskald 06/09/2007 17:55

Merci de ta visite Nadia :) J'essaye d'explorer les mots, ils nous cachent beaucoup de choses même si on les emploie couramment!A bientôt !

melle A 06/09/2007 16:01

Très instructif... c'est vrai que je ne m'étais jamais penchée sur la similitude des termes... merci à toi.Sinon ma sirène préférée qui restera à jamais dans mon coeur est la Loreleï de Heinrich Heine, la connais tu? Ton blog a l'air tres intéressant, à bientot, amicalement.

Lyskald 06/09/2007 16:19

Non, je ne connais que vaguement la Lorelei de Heine (je vais m'y pencher dessus^^), je connais mieux celle d'Apollinaire. Merci de ta visite, bonne journée :)